Crise sécuritaire au Burkina : quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes

Quand le site lafabriquedumonde.fr nous défini une crise comme un rupture soudaine oubune aggravation d’une situation politique et sécuritaire préexistante et qu’à celui s’ajoute le Larousse pour nous faire comprendre que la résilience traduit la capacité à surmonter les chos traumatiques et à prendre un nouveau départ. Une question de pose dans le cadre de notre contexte: qu’elles stratégies menées pour une meilleure résilience des femmes face à la crise sécuritaire au Burkina Faso?

La situation sécuritaire du Burkina connais des aggravations depuis environ (05) ans. Des populations de certaines zones sont obligés de fuir leurs logements pour échapper aux attaques et aux tueries. Parmi ces populations des femmes et de enfants. Selon Elsa Kountizer, représentante et chef de file de PTF(Partenaires Techniques et Financiers) que 24% des 770 000 déplacés internes sont des femmes et 61% des enfants.

Endiguer la crise puis rétablir la sécurité

Pour permettre aux femmes de pouvoir surmonter la crise il serait nécessaire que cette crise soit endiguer et errediquer le plus rapidement possible. Car la politique du sparadrap ne guerri pas le cancer mais c’est l’estimation des cellules infectées qui met fin à la propagation de ce cancer.
Il est bien vrai que ,comme le Burkina Faso, nombreuses nations font face au terrorisme et aux crises sécuritaires depuis des années les femmes ne pourront surmontées le passé si seulement le passé passent réellement.

Ainsi les femmes déplacées pourrons rejoindre leurs lieu d’habitation pour commencer une réinsertion et une reconstruction leur vie.

Renforcer les politiques d’urgence

Pour celles qui ont tout abandonné pour fuir les tueries, un renforcement des politiques d’urgence en matière de prise en charge ainsi qu’une identification de ces femmes.
Assurer la survie des femmes durant cette période de crise serais un moyen de permettre à ces dernières de vivre pour surmonter la situation.
l’État Burkinabè à entrepris de nombreuses actions en faveur des déplacés internes en partenariat avec leurs collaborateurs.

Aussi de nombreuses associations ont créer une chaîne de solidarité en organisant des collectes de fonds et de vivre destinés à ces personnes qui se sont retrouvés par la force des choses dans les camps et abris de fortune.
Ces différentes actions sont à saluer.
Il nous convient de retenir que la résilience des femmes face à la crise sécuritaire du Burkina ira avec la résolution de cette crise pour une reconstruction et une consolidation de notre cher pays. En attendant la fin de cette crise un renforcement de la solidarité sociale entre les Burkinabè permettra au Burkina de rester debout.

Cet article a été rédigé dans le cadre de la 4eme édition du concours Mystic Blog Awards 2020, auquel le blog GUESTSTARSCOMMUNICATON à été nominé, (05) cinq thèmes imposés font l’objet d’articles.

Cet articles en est le N°1 et portait l’intitulé<< Crise sécuritaire au Burkina : quelles stratégies pour une meilleure résilience des femmes >>

Si vous avez d’autres idées de solutions n’hésitez pas à les mettre dans vos commentaires.
Partagez l’article si vous estimez qu’il vous été utile.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :