Burkina:COVID-19, la porte d’entrée de la digitalisation scolaire

Au Burkina, de par le passé ,de nombreuses voies s’élevaient en contretemps au tempo de la digitalisation de l’école et des modes d’enseignement. Mais la pandémie du covid-19 semble avoir accorder les violons même des plus sceptiques à la mélodie mondiale de l’inclusion des TICs dans les curriculats éducatifs.

En effet selon le site tice-education.fr  Les TICE représentent les Technologies de l’Information et de la Communication pour l‘Enseignement. Elles recouvrent les outils et produits numériques pouvant être utilisés dans le cadre de l’éducation et de l’enseignement (TICE = TIC + Enseignement). Les TICE regroupent un ensemble d’outils conçus et utilisés pour produire, traiter, entreposer, échanger, classer, retrouver et lire des documents numériques à des fins d’enseignement et d’apprentissage. Aujourd’hui ce sigle est remplacé par l’école ou l’Education numérique.

Avec l’amélioration de la qualité de la connexion internet et l’engouement que suscite ce secteur de par les nombreux projets tel que celui du projet de la Fibre optique  lancé en 2017.

En effet la qualité de la connexion internet du Burkina  s’est sensiblement améliorée de  0.5 comme vitesse en 2018  avec le rang de 192e pays  à une vitesse 1.2 avec un rang de 194e pays selon le classement ,mondial de  Worldwide broadband speed league.

Ainsi donc nous allons découvrir quelques innovations en matière d’utilisation des Technologie dans l’univers de l’éducation scolaire et académique du Burkina Faso.

Des actions gouvernementales

Faso E-education

Face à l’urgence de la situation du covid-19 le gouvernement burkinabé a développé avec le concours de ses partenaires une plateforme digitale d’éducation  Faso E-Education.

La plateforme web éducative, est une base de données de contenus pédagogiques destinée aux élèves et aux enseignants de tous les niveaux, a été lancée  le 24 avril 2020.

Université virtuelle du Burkina

Crée par le décret n°2018-1137/PRES/PM/MERSRSI/MINEFID, L’Université virtuelle du Burkina Faso (UVBF) est une université d’enseignement à distance de qualité qui offre des formations universitaires diplomantes dans les cycles BTS, LICENCES, MASTER ainsi que des formations certifiantes.

L’objectif global de l’université virtuelle, c’est de pouvoir améliorer l’accès et la qualité de l’enseignement supérieur. Il s’agit de l’amélioration de la qualité tant au niveau des informations qu’on recherche qu’au niveau de la qualité de la formation. Ainsi  que de permettre à toute personne qui ambitionne entreprendre des études supérieures puisse le faire à partir de la technologie, sans qu’il n’y ait pas de limite pour accéder au savoir.

Des initiatives de particuliers 

Ecole Digitale

Ecole digitale est une plateforme gratuite entièrement basée sur le programme d’enseignement du Burkina.

La plateforme met à disposition des élèves de la 3e à la terminale, des cours, des exercices et des corrigés. Cette Plateforme est un espace de rencontre entre élèves et enseignants de tout le pays, c’est un cadre d’échange saint et une façon saine d’utiliser internet.

Développée à la faveur du Covid-19, école digitale sera pérenniser et  les cours sur la plateforme demeurerons  en ligne et accessibles gratuitement.

La particularité c’est que les cours sont gratuit et il existe un code de connexion gratuit proposer par la plateforme en partenariat avec le réseau de télécommunication Orange Burkina.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ISTeCampus

ISTeCampus est une plateforme d’enseignement digitale qui a est porté par l’université privé burkinabé dont elle porte le sigle .

Le caractère multifonctionnel de la plateforme permet de rendre disponibles les ressources pédagogiques (cours, vidéos, documentations, exercices, évaluations, projets tutorés individuels ou en groupe). La plateforme permet de plus d’organiser des séances synchronisées de présentation, de questions réponses entre les étudiants et les enseignants et de réaliser des vidéos conférence.

Tout comme l’IST, des universités ont initiés ou renforcer leur plateforme de cours en ligne pour permettre a leur étudiants de poursuivre les cours malgré le confinement .

Ces différentes plateforme à la fois des atouts et des menaces. La multiplicité des contenus peut poser un problème à long termes en matière d’uniformisation du savoir octroyé ce qui implique un contrôle assidus des services éducatifs.

La pérennisation  de ces différentes plateformes restent également d’actualité au regard du contexte d’urgence qui a motivé leur création pour la plupart.

A la fin il faut retenir que même si avoir plusieurs cordes a son arc est une bonne chose, il nous faut éviter les dispersions d’énergie car la synergie entre les initiatives privées et public pourra permettre l’essor  des TICE  pour le grand bonheur des bénéficiaires.

Autres sites  exploités

ticmagazine.bf

lefaso.net

Burkina 24

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :