Politique et TICs : l’ABB et le NIMD outillent les jeunes filles pour leur engagement en politique

Le samedi 04 septembre 2021, l’Association des blogueurs du Burkina en collaboration avec l’Institut Néerlandais pour la Démocratie Multipartite (NIMD) a procédé au lancement officiel du projet de promotion de l’engagement politique des jeunes filles par les tics.

Ce projet pilote qui vise la formation des bloggeuses et jeunes filles leaders politiques sur le cadre législatif de la participation citoyenne à la gouvernance, sera ponctué de plusieurs activités notamment la formation de ce samedi prévu sous le thème « Les systèmes politiques et l’engagement des jeunes ».

Simon Pierre DOUAMBA, Gabriel KAMBOU, Cheickna Yaranangore (De la gauche vers la droite)

En 2009, le Burkina Faso a adopté une politique nationale genre avec l’objectif de promouvoir l’égalité et l’équité entre les hommes et les femmes dans toutes les sphères de la vie nationale. Cette politique a internalisé les conventions internationales ratifiées par le pays.

Malgré les améliorations que l’évaluation démontre, des défis demeurent pour une justice de genre. Les inégalités sont marquantes en ce qui concerne l’accès et le positionnement des femmes notamment des jeunes filles dans le processus décisionnel.

Selon le Recensement General de la Population et de l’Habitation de 2020, plus de 77,9% de la population burkinabè à moins de 35 ans.       

En dépit de cette forte proportion de la jeunesse, force est de constater que la plupart de ces jeunes sont en marge des sphères décisionnelles. Un faible nombre arrive à franchir le Rubicon de l’engagement politique. Mais ils sont peu connus du grand public.

Pourtant l’amélioration de l’engagement politique et citoyen des jeunes notamment des filles participe à l’ancrage démocratique et au renforcement de la bonne gouvernance

C’est dans ce cadre que l’Association des Blogueurs du Burkina en collaboration avec l’Institut Néerlandais pour la Démocratie Multipartite ambitionne de promouvoir par ce projet l’engagement politique des jeunes filles par les TICs. 

 En effet, en janvier 2021, Hootsuite estimait le nombre d’internautes burkinabè à   plus 5,46 millions.

Les médias sociaux sont devenus le moyen de communication privilégié au Burkina Faso. Avec leur facilité d’accès et d’usage, ces outils sont devenus la plate-forme d’échange favori de nombreux citoyens burkinabè, notamment la frange. jeune qui représente 77,9% de la population.

Ils informent et s’informent, donnent leur opinion sur la vie de la nation à travers ce canal. L’espace web est devenu un lieu d’insémination et de dissémination de changements sociaux. Ainsi, ils constituent un moyen d’expression par excellence pour informer et engager les citoyens. Dès lors, par leur usage adapté, ils constituent un canal privilégié pour apporter des correctifs à la faible représentativité des jeunes filles dans les sphères décisionnelles. 

Quoi de plus logique que de former, outiller et appuyer des jeunes filles leaders politiques au blogging et à l’usage des réseaux sociaux.

Pour les jeunes filles leaders, l’utilisation de ces outils numériques présente des avantages que les médias classiques n’offrent pas en matière de visibilité, de coût et de proximité avec la cible. C’est ainsi l’opportunité pour elles de se faire connaitre de sortir de l’anonymat, de promouvoir leurs activités et bien sûr de mobiliser leurs bases électorales.

Ce projet pilote qui a une durée de cinq (05) mois prévoit une série de formations dont la première portait sur Les systèmes politiques et l’engagement des jeunes ». Une formation qui a été dispensé par Simon Pierre DOUAMBA du Centre pour la Gouvernance Démocratique (CGD). Une formation qui a permis aux participantes de comprendre les systèmes politiques et les fondements de la participation citoyenne l’état des lieux et perspectives de la participation politique des femmes au Burkina Faso.

Pour Ange Gabriel Koundjoro KAMBOU, président de l’ABB, « Il faut que les jeunes filles s’engagent. Ce n’est pas uniquement entant que militante d’un parti politique, mais s’engager aussi dans l’analyse des politiques publiques. Il estime que la jeunesse, en particulier la frange féminine, doit être bien outillée et préparée pour assurer la relève politique et l’avenir du Burkina. « Nous ne devons pas nous désintéresser de la politique, nous devons être politique, car la politique c’est la gestion de la cité », a-t-il insisté.

Pour le directeur pays du NIMD, Cheickna Yaranangore, il était important de préciser que l’institut est apolitique mais souhaite travailler avec les jeunes filles des différentes formations en vue de favoriser à la fois l’égalité dans le genre et la représentativité des différentes formations nationale.

En clair, toutes les voies s’accordent sur le fait que seule la pleine participation de la gent féminine en politique permettra au monde de courir sur ses deux pieds le marathon du développement et de l’histoire.

 

Semaine du Numérique 2021 au Burkina : les enjeux d’une transformation digitale réussie à l’ère Post COVID 19.

La 17ème édition de la Semaine du Numérique du Burkina Faso se tiendra du 09 au 13 Novembre 2021 à Bobo-Dioulasso dans la région des Hauts bassins du Burkina Faso sous le thème « Projection à l’ère Post COVID 19 : enjeux d’une transformation digitale réussie ». Cette manifestation annuelle est l’occasion pour les acteurs de l’écosystème…

Lire la suite

Première édition du Camp Vacances Tics au Burkina : parents et enfants à l’école du numérique

Le samedi 28 aout 2021 à Ouagadougou, l’ANEON (l’Association Nationale d’Education aux Outils Numériques) en collaboration avec AfriBusiness Club, a lancé la première édition du camp vacances Tics sur le thème « Citoyenneté numérique : Comment outiller les parents, éducateurs et acteurs de la société civile pour protéger les enfants ? ». Ce camp vacances Tics vise la promotion…

Lire la suite

La journée mondiale du blog, que le blog soit et le blog fut : ce fut la genèse

Chaque année, le blog est célébré à travers le monde par les différentes communautés de blogging. Qu’est-ce qu’un?

Pourquoi cette journée est elle célébré? Qui en ait l’initiateur et quelle est la part de l’Afrique dans le blogging ?

C’est à découvrir et comprendre dans cet article.
La journée mondiale du blog est célébrée chaque 31 Aout de l’année par les blogueurs à travers le monde. La première célébration de cette journée remonte à 2005 quand Nir Ofir, bloggeur israélien, qui a lancé l’initiative. La date du 31 août a été choisie car 3108 (31e jour du 8e mois parfois stylisé comme 3l0g Day) et renvoi à « blog ».

Lire la suite

Les techniques secrètes de recherche sur Google (2)

Bienvenue dans l’article 2 de la nouvelle série d’articles dédiés aux techniques et astuces secrètes d’utilisation quotidienne de GOOGLE. Nous sommes nombreux à utiliser le moteur de recherche Google. Il nous suffit de taper le texte ou la question et valider pour voir apparaitre des milliers de réponses possibles. Mais combien sommes-nous à connaitre l’origine…

Lire la suite

Les techniques sécrètes de recherche sur Google

Bienvenue dans la nouvelle série d’articles dédiés aux techniques et astuces secrètes d’utilisation quotidienne de GOOGLE. Nous sommes nombreux à utiliser le moteur de recherche Google. Il nous suffit de taper le texte ou la question et valider pour voir apparaitre des milliers de réponses possibles. Mais combien sommes-nous à connaitre l’origine de cet outil…

Lire la suite

  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :