Excision au Burkina: une lueur d’espoir après 30 ans de lutte

Au Burkina Faso comme dans de nombreux pays de la sous-région, les mutilations génitales féminines, sont des pratiques qui ont causés de nombreux dommages dans la vie communautaire. L'excision, la forme la plus répandue des MGF, touche 67,6% des femmes de 15 à 49 ans; 11,3% des fillettes de moins de 15ans.Après 30 ans de lutte, c'est désormais les populations qui s'engagent pour le combat. En effet, selon le rapport annuel de l'UNFPA Burkina, 3661 villages et secteurs ont pris l'engagement de mettre fin aux MGF .

Les 3 nouveaux métiers du digitale au Burkina

Le monde du travail a lui aussi subit l'influence du web. De nouveaux métiers ont vu le jour. Certains sont nées de l'adaptation de métiers anciens aux exigences du web d'autres par contre sont "montés de toute pièce" :ce sont les nouveaux métiers du digitale

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑